La recette toute bête: pop-corn salé épicé trop stylé (plus fort que les chips)

Je vais te faire une confidence, Lectorat (oui, encore): je souffre d’une addiction très sale. Et un peu honteuse. Je suis accro aux chips.

 

« T’entends? Des CHIPS! »

Enfin, pas EXACTEMENT aux chips (qui ne sont jamais que des croûtes de pomme de terre grillées), mais plutôt à la saloperie qui colle dessus et qui leur donne leur goût. Bref je suis accro au très salé et au très épicé. A tel point que, quand on me privait de chips (parce que du haut de mon mètre trente j’avais descendu le paquet XXL familial en un mercredi après-midi), je boulottais des cubes bouillons en douce, en faisant mes devoirs.

Bien, maintenant que tu as perdu tout respect pour moi, Lectorat, laisse-moi me racheter avec une recette qui va changer la face de tes apéros/soirées télé/soirées déprime en solitaire devant la poupée vaudou de ton ex.  LE truc qui m’a désintoxiqué des chips parce que meilleur, fait maison, tout aussi jouissif et (un peu) plus léger, j’ai nommé: le POP-CORN EPICE.

Pop-corn tandoori
C’est beau comme une pub McCain dis.

J’annonce tout de suite que je ne prétends pas avoir inventé l’eau chaude, les tiroirs du Net étant pleins de recettes merveilleuses de pop-corn aromatisés à tout et n’importe quoi.

Je tenais juste à faire ici l’apologie du pop-corn en tant qu’en-cas économique, rapide, inratable, customisable à souhait et relativement sain (si tant est qu’on ne déconne pas trop sur les quantités, sachons raison garder).

J’annonce aussi, via ce post, l’ouverture officielle de la rubrique « crasse » parmi mes recettes. De rien.

Je tenais, enfin, à prendre position une fois pour toutes de façon claire et officielle dans ce débat qui fait rage depuis longtemps déjà:

OUI, en Belgique, le pop-corn se mange surtout sucré. OUI, ailleurs dans le monde (genre en Italie), le pop-corn se mange aussi SALE. OUI, on a le droit d’aimer les deux et NON, il ne faut pas forcément prendre parti pour l’un ou pour l’autre.

Je suis la preuve vivante qu’on peut avoir été élevée au pop-corn caramel-vanille de kermesse et puis un jour décider de taper du sel dessus, et aimer ça.

Bref, sucré ou salé, peu importe, c’est principalement une question de goût, de culture et d’habitude, le pop-corn étant à la base, avouons-le, à peu près insipide (et c’est ce qui fait tout son intérêt).

Pour la fournée de ce soir, j’avais justement sous la main un fond d’épices tandoori (cumin, gingembre, cannelle, fenugrec,ail, paprika et piment), un de mes mélanges préférés.

C’est donc parti pour un méga-saladier de Spicy Indian pop-corn (attention, ça va aller très vite):

 

Matériel:

– Une grande poêle ou casserole, si possible peu profonde (mais le plus grand diamètre possible)

Ingrédients:

– 2 à 3 Càs d’huile (mais, arachide, olive, peu importe)

– Une bonne poignée de maïs à pop-corn (je vous interdis de céder  la variante micro-ondes, c’est mou et dégueulasse)

–  2 Càs du mélange d’épices de votre choix (pour moi donc, tandoori)

– 2CàS de beurre fondu (ou de ghee)

– Sel

– 1càc de poudre d’oignon (ou 1/4 de bouillon cube végétal écrasé) ou 1 pincée de sucre

 

– Versez l’huile dans la poêle ou la casserole et remuer légèrement pour recouvrir le fond uniformément.

– Versez les grains de maïs et les répartir uniformément en UNE SEULE COUCHE (c’est le seul truc à retenir pour réussir son pop-corn sans le brûler, d’où le diamètre maximal de la poêle)

– Placez le couvercle et faire chauffer à feu vif jusqu’à éclatement du maïs.

– Dès que l’éclatement ralentit (2 à 3 secondes entre chaque « plop »), retirez la casserole du feu et attendre une minute avant d’ôter le couvercle.

– Transférez le pop-corn dans un grand saladier (ôtez au passage les grains non éclatés pour ne pas vous péter une molaire)

– Saupoudrez avec les épices, le sel, l’oignon ou le bouillon cube émietté et la pincée de sucre. Ajoutez le beurre fondu et remuez jusqu’à ce que tout le pop-corn soit uniformément enrobé. Goûtez et rectifiez si nécessaire. C’est tout.

L’oignon, le sucre et/ou le cube bouillon sont essentiels car ils jouent le rôle d’exhausteurs de goût et donnent cet effet « chips » au mélange. J’ai déjà testé épice+sel sans rien d’autre et c’est assez infâme. Libre à vous d’utiliser l’un ou l’autre selon vos préférences et allergies, l’important étant de venir contrebalancer le salé avec une saveur sucrée. J’ai personnellement utilisé du sel aux légumes (de la marque Vegeta) et ça fonctionne à merveille.

Vegeta
Non pas celui-là, l’autre.

BONUS:

Pour un pop-corn façon American BBQ, remplacer le tandoori par 2 CàS de paprika fumé. Tu verras, c’est magique.

Ca croque, ça rebondit, c’est tout léger, c’est moins gras que des chips, et tu peux en faire autant que t’en veux, ça se conserve jusqu’à 3 jours en boîte hermétique. Elle est pas belle la vie?

Et toi, Lectorat? T’es plutôt pop-corn sucré, pop-corn salé? Les deux? La réponse D? Raconte, pendant que je me goinfre.

Bisous hein dis.

[polldaddy poll=8926301]

 

 

 

 

 

Commentaires

More from Cindya Izzarelli

Chronique « C’est presque sérieux » 08/12/2015: Banana République

Parler de politique en général (et de la montée du FN en...
Read More

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.