Chronique « C’est presque sérieux » 17/11: …Et tout le bataclan.

Lien vers le podcast(Chronique à 49:20):

Depuis vendredi, comme tout le monde, je suis calée devant ce qui ressemble à un mauvais remake du pire film de Bruce Willis, sans Bruce Willis, et en plus j’ai pas la bonne télécommande. Pourtant, j’avais bien envie de zapper à tout va, mais partout où je me tourne je vois cinquante nuances de blues, et cinquante urgences de blouses blanches tachées de rouge.

Depuis trois jours du coup, j’ai fait tous les trucs les plus futiles et les plus cons du monde pour repousser l’instant où je devrais écrire cette chronique. J’ai changé le nom de mon chien,mais sans surprise ça ne l’a pas rendu plus malin. J’ai fait des tartes à la crème, une pour chaque commentaire débile que j’ai pu lire sur Facebook, autant dire qu’il y en a eu beaucoup. J’ai purgé mes radiateurs parce qu’ils fonctionnaient mal et faisaient trop de bruit. Je me suis demandé si Charles Michel allait faire pareil avec Jacqueline Galant.

Le plus drôle dans tout ça, c’est qu’en fait j’ai jamais pu blairer les Parisiens. Le Parisien, c’est le mec qui entend ton accent même quand tu n’en as pas, et quand t’en as un et que tu fais de gros efforts pour le maîtriser il te demande si tu es du Nord-Pas-de Calais. Le Parisien il arrive en retard à ta soirée pour s’y emmerder, fumer des clopes, empester ton appart et repartir le premier – et tout le monde te dit que tu as trop de la chance, parce qu’il est venu! Et la Parisienne j’en parle même pas, elle est toujours plus mince, mieux fringuée et surtout moins sympa que toi,et elle s’en cogne! Parcequ’elle n’a pas BESOIN de sourire pour pécho, elle, la Parisienne!
Mais tout ça, c’est comme à l’école quand t’es petit et que tu as un “pire ennemi”: le jour où il est malade, tu sais pas quoi faire, t’es triste et tu t’ennuies.

Cher Parisien, sache donc c’était « pour du rire ». Et même si tes manières m’emmerdent, ne cesse jamais, pas une seconde, d’être Parisien, d’être arrogant, bruyant, fêtard, pressé, mauvais perdant et mauvais conducteur. Le monde a besoin de gens comme toi. J’ai besoin de gens comme toi. De stéréotypes agaçants à dénigrer haut et fort et à jalouser secrètement, de tours Eiffels en carton, d’Arcs de triomphes en plastique, de chauvinisme sportif ridicule, de cafés mal servis et de macarons trop chers. J’ai besoin des chansons de Thomas Dutronc (enfin non, de LA chanson de Thomas Dutronc vu que Thomas Dutronc a écrit une seule chanson et qu’il nous la sert à toutes les sauces depuis 10 ans). Crois-le ou non, j’ai même besoin d’un Eric Zemmour pour me rappeler que nous ne sommes pas tous égaux face aux statistiques et qu’il est possible d’être à la fois moche, méchant et complètement con et que comparé à lui, le Parisien moyen, c’est presque le Grand Jojo.
De notre côté, nous aussi on va tout faire pour rester un peu Parisien. Et si l’envie t’en prenait, cher Parisien, de dépasser le périph et de braver la frontière, sache que tout ce que tu trouveras ici, c’est une base arrière toujours prête à la déconnade, une armée de Kamikaziers de Chimay Bleue, de Blanche de Namur et de rouge de Bordeaux, ou toutes les couleurs que tu veux en fait, c’est pas important. Ensemble on fera de la résistance de comptoir, parce qu’ici, Barbare, Mort Subite et Cercueils, ce sont juste des noms de bière, et si t’en bois pas on la boira à ta santé. On aura des tickets pour l’Ancienne Belgique, celle où il y a toujours de la place pour les amis en quête de réconfort. On se roulera des pelles et on se prendra des râteaux et puis, rien que pour te faire plaisir, on s’achèvera à la mitraillette sauce américaine dans le meilleur kebab de Molenbeek. Et même si hier, on a pas ri, dès demain, je te promets du rire, du rock, de l’amour, de la bière, et tout le bataclan.

Tu vas voir, Paris, ça va d’aller.

2048x1536-fit_dessin-peace-for-paris-realise-apres-attentats-13-novembre-2015-artiste-francais-jean-jullien

Commentaires

More from Cindya Izzarelli

Chronique radio « C’est presque sérieux »: Zéro Zéro Sept.

Lien vers le podcast (chronique à 53:19): C’est presque sérieux – La...
Read More

2 Comments

    • 🙂 Merci Françoise. Ravie de lire que vous y avez trouvé un peu de réconfort, particulièrement en cette journée sous haute tension pour la Belgique. Prenez soin de vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.