Chronique « C’est presque sérieux » 17/12/2015 : Vous avez – 1 – nouveau message

Winter is coming ! Ou pas. Mais en tout cas Noël approche, et vous n’échapperez pas aux désormais traditionnels échanges de bons voeux par SMS. Pour ne pas les foirer cette année, on vous livre tous nos trucs et astuces, études scientifiques à l’appui.

 

Lien vers le podcast (chronique à 29:13):

      « C’est Presque Sérieux » La Prem1ère RTBF

Vous sentez? Ca sent la dinde, les marrons, le sapin et puis le feu de bois à la cannelle et au vin chaud… Enfin, non, ça sent que dalle, il fait 15 degrés en plein décembre, j’ai ressorti ma chemise à fleurs et ma couette d’été. N’empêche que, même si entre le niveau d’alerte et de réchauffement climatique on n’a pas encore eu le temps de s’en plaindre, les fêtes de fin d’année sont à nos portes! Plus que 8 fois dodo et on sera lancés dans l’impitoyable marathon. Va falloir s’habiller dans des trucs neufs et qui serrent et qu’on va vouloir desserrer après le 3e plat, apporter des cadeaux qu’on a acheté trop tôt ou en dernière minute et dans les deux cas on ne se souvient plus de ce qu’on a offert à qui, sans compter les 4 boites de Mon Chéri qu’on a empilées dans le coffre de la bagnole au cas où on aurait oublié quelqu’un. (Oui, c’est aussi ça, l’esprit de Noël).

Et donc, une fois à table, gavés, viendra ce moment de flottement entre le 2e dessert et le 3 digestif, ce moment où on se dit “oh bah tiens, j’enverrais bien mes SMS de bons voeux avant que le réseau ne soit trop encombré!” Oui, parce que je sais pas chez vous mais ici, le SMS de bons voeux, c’est devenu un genre de tradition inutile mais qui a la vie dure. Comme autrefois la carte postale de vacances ou le télégramme de funérailles. Même si tu as eu la personne au téléphone 2 heures avant, le SMS de minuit (enfin, de 23h25) reste un must. Alors qu’aujourd’hui avec internet etc., on dispose de mille autres canaux de communications, mais on dirait que si tu ne fais pas la démarche de dépenser un peu de fric pour envoyer tes voeux, les gens se sentent vexés, genre ça compte pas assez.

Bref, plutôt que de nager à contre-courant ou de faire dans le boycott, je me suis dit qu’on était tous suffisamment épuisés moralement en cette fin 2015 et que j’allais vous faciliter la vie et vous donner un coup de main pour optimiser vos envois et manier en finesse les codes qui s’appliquent au Short Message Service entre le 24 décembre et le 1er janvier.

Hasard ou chance, il se trouve que la Science a beaucoup planché sur la psychologie des SMS cette année, Je vous ai fait ici un best of des conclusions tirées de ces différentes études:

A tous les maniaques de la ponctuation (dont je fais partie) sachez que terminer son SMS par un point est perçu comme un signe d’hypocrisie, d’antipathie, voire de cruauté, surtout quand il n’y a pas d’émoticone. Oui parce que dans un message écrit, on se raccroche à ce qu’on peut pour déceler l’intonation de l’expéditeur. Donc, pour éviter tout quiproquo, veillez bien à bourrer vos SMS de points d’exclamations ou de têtes de père Noël japonais, ou mieux, laissez tomber la ponctuation tout court et laissez le destinataire se démerder avec un message neutre. Parfois il vaut mieux passer pour un illetré que pour un désagréable.

Sachez aussi qu’en moyenne, 1 SMS sur 10 contient un mensonge. Oh, pas un gros hein, ça va du “J’arrive tout de suite” à “Meilleurs voeux, moi ici je passe une super soirée” en passant par “Merci pour cet audiobook de Michel Houellebecq lu par Arielle Dombasle! J’en rêvais!”. Comment les repérer? Facile, grâce à cette autre étude qui démontre que les menteurs mettent 10% de temps en plus à envoyer leur SMS.

Moralité, si vraiment vous avez prévu de mentir pour vous sortir d’un faux pas : de grâce, préparez vos SMS A L’AVANCE! Et ça c’est de toute façon valable même pour vos SMS de voeux, ça évite la panne d’inspiration (ou d’écrire des conneries aux parents de son ex une fois saoul, par exemple).

Et comme je suis 100% service public aujourd’hui, je vous ai même préparé une liste de suggestions.

Avant toute chose, on évitera de tomber dans la banalité du SMS groupé du style  “Joyeux Noël et Bonne année 2016 de la part de Micheline, Gérard et les enfants »

On évitera aussi la ringardise du SMS polyglotte “Happy new year ! Frohes neues Jahr ! Bonne année ! Buon anno ! Feliz ano nuevo !” etc., à plus forte raison quand on écrit effectivement à sa tante Micheline qui de toute façon ne parle que français et un peu wallon quand elle a un verre dans le nez.

On bannira, enfin, le message type « Trouble Obsessionnel Compulsif »: « Je te souhaite 12 mois de joie 52 semaines de plaisir 365 jours de succés 8760 heures de santés 525600 minutes de d’amour. » Ca donne juste envie de blacklister l’expéditeur à jamais.

Si, vraiment, vous voulez vous démarquer, vous pouvez à la rigueur tenter le SMS “signature”, “à la manière de.” Par exemple:

Le Christophe Maé: « Ke 2016 soit ton anné,ke le bonheur soit ton alié,ke le sourire soit ton invité é ke la joie embellisse tes soirées. »

Le Maître Gimms: « pa de douleur pa de malheur, une vie pleine de bonheur, de sentiment et de chaleur, pour une personne de valeur, c ma façon de te dir bone anné. Wé gros.”

Le Jacqueline Galant: « Je souhaite que cette année soit comme des math: des amis à adicioner, des enemis à soustraire, du bonheur à multiplier et des tristesses a diviser. »

Le Marie-Christine Marghem: 

Le Di Rupo: « Joyeux Noël 2015, Bonne année 2015 et  vive Mons 2015! »

Le Pistorius: “Voilà 2015 qui s’éloigne à grands pas…Tenons nous la main et ensemble, sautons à pieds joints dans l’année nouvelle!”

Et si vous n’avez pas le temps d’écrire, vous pouvez toujours prendre un selfie avec un chapeau à la con sur la tête et l’envoyer tel quel. Ca s’appelle un Charles Michel et c’est très en vogue.

De rien, meilleurs voeux à tous à l’avance (et surtout, surtout,  vous embêtez pas à m’écrire, parce que perso cette année je coupe mon téléphone).

 

spongebob

Commentaires

More from Cindya Izzarelli

Chronique « C’est presque sérieux »: In cibo veritas

Lien vers le podcast (chronique à 0:54:00): C’est presque sérieux – La...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.