Le Futuroscoop du 27 décembre: tic-tac

Alarm

En Belgique comme partout ailleurs dans le monde, l’année 2017 va durer une seconde de plus que 2016…

L’Observatoire royal de Belgique a annoncé l’ajout d’une seconde supplémentaire durant la nuit du Nouvel An, et ce afin de réconcilier le temps de rotation de la Terre avec celui égrené par nos horloges…Cindya, vous faites un tout petit saut dans le futur pour nous emmener au 31 décembre à  00:59 et 60 secondes…

Cindya:  Vous vous en doutiez déjà mais c’est la Science qui nous le confirme: nous vivons dans un monde à deux vitesses! Apparemment la Terre ne tourne pas rond, enfin pas aussi rond que ce que les horloges atomiques voudraient nous faire croire. Cela dit on aurait dû s’en douter, moi, dès qu’il y a de l’adjectif atomique dans l’air, j’ai tendance à me méfier de ce qu’on me raconte…Alors, bien sûr, on ne peut pas rattraper le temps perdu, mais on peut trafiquer les compteurs, ça coûte moins cher et le résultat fait durablement illusion.  Ca marche pour les horloges, le C02 des voitures, le budget de l’état, ou même les subsides au photovoltaïque.

PY: Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’on rajoute une seconde intercalaire pour rectifier le temps…

Cindya : Depuis qu’on a mis les pendules à l’heure universelle en 1971,  26 secondes ont déjà été rajoutées. D’ailleurs, Daniel Bacquelaine vous fait savoir que vous pouvez racheter ces 26 secondes pour le calcul de votre pension, mais uniquement si vous pouvez prouver que pendant ces 26 secondes vous avez obtenu votre diplôme universitaire. Bref, je ne suis pas certaine qu’une seconde en plus, cela suffise à harmoniser la marche du monde m’enfin, en bon petit soldat du service public, je vous ai dressé une liste non exhaustive de tout ce que vous pourriez faire pour rentabiliser cet instant de vie que le Grand Ordre Mondial vous offre:

En une seconde, on peut tousser, on peut éternuer, on peut prendre un shot de spray nasal à la cortisone,

on peut sourire, on peut faire un clin d’oeil. Mais attention, le clin d’oeil risque d’être mal interprété s’il est adressé à une femme, à un mineur ou, pire, à Georges-Louis Bouchez, qui risque de prendre ça pour une promesse de vote.

En une seconde, vous pourriez:

  • Regarder à droite et essayer de ne pas avoir peur
  • Regarder à gauche et essayer de ne pas avoir peur
  • Regarder dans un miroir et essay… Ah non ça c’est juste pour Théo Francken.
  • Retweeter la résurrection de David Bowie, la disparition de Maître Gims (on peut rêver) ou, encore plus fort, le départ à la retraite d’Elio di Rupo
  • Compter jusqu’à 1 (Vas-y Jacqueline, Yes you can)
  • En une seconde on peut sauter sur une mine (ou sur l’index)
  • Allumer la radio et regretter que Mariah Carey n’ait pas chanté “All I want for New-Year is you”. Eteindre la radio et se dire que le silence qui suit MAriah Carey ce n’est heureusement plus du Mariah Carey.
  • En une seconde on peut, au choix, ouvrir un journal Sudpresse ou,mieux, le refermer.
  • En une seconde, on peut respirer un bon coup.

Et  personnellement, j’insisterai sur cette ultime suggestion. Profitez de cette seconde de bonus pour respirez un bon coup, et vous rappeler que, même si le temps nous est conté, nous en restons les narrateurs. A l’année prochaine.

Commentaires

More from Cindya Izzarelli

Chronique « C’est presque sérieux »22/01/2016: Pam et l’oie

Des oies, des biches et des porcs: c’est une ménagerie au grand...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.